Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sortie DVD Blu Ray

  • Voir le film avant de lire le roman, j'avais dit jamais ...

     

    Si j'ai vu toute la saga Twilight au cinéma, c'est uniquement parce que j'avais vraiment adoré la saga en roman. Mais soyons honnête, les films étaient nuls. Tous nuls. Même en VO. Quoique légèrement mieux en VO tout de même, mais nuls tout de même.

    Pourtant, j'ai persévéré. Je suis tous allée les voir sur grand écran en espérant retrouver un peu de la magie du livre.

    En règle générale, je ne lis jamais un livre après en avoir vu l'adaptation cinématographique.

    En règle générale aussi, je regarde toujours l'adaptation cinématographique d'un livre que j'ai lu. Et je passe mon temps à critiquer, à dire que ce n'est pas aussi bien que le roman. Rien ne remplace un livre et surtout l'imagination.

    Sincèrement, même si Robert Pattinson est plutôt pas mal (même si cela n'a pas été toujours le cas, comme Ryan Gosling), je n'avais pas imaginé Edward avec ce physique.

    J'avais commencé à lire 16 lunes, le 1er roman d'une saga. Puis entre temps, j'ai vu l'adaptation cinématographique. L'histoire ne m'a pas plu. C'est ainsi que j'ai décidé de ne pas continuer ma lecture.

    Puis, dernièrement, j'ai décidé d'aller contre ma "règle générale".

    Après avoir vu le film "Mortal Instruments : la cité des ténèbres", j'ai découvert qu'il était l'adaptation d'une saga. J'ai tellement aimé le film que, curieuse de connaître la suite, j'ai décidé de commencer la saga.

    Concernant la saga "Hunger Games", c'est la même chose. J'ai commencé la lecture du premier tome après avoir vu les adaptations des 2 premiers tomes. Et contre toute attente, même si je connais déjà l'histoire, je me plais à la redécouvrir sur papier ... enfin écrite car je la lis en format ebook .

    Finalement, c'est plutôt pas mal d'imaginer les héros avec les visages déjà choisis par les cinéastes. 

  • Dark Skies ... Le film qui te fait angoisser

    dark-skies.jpg

    Vous y croyez à la théorie du complot ? 

    Et bien pour ma part, je crois qu'en ce moment, il y a un complot pour me faire flipper ! Chaque film que je choisis sans en connaître forcément le synopsis, chaque émission sur laquelle je zappe à la télé parle d'extraterrestres ... et notamment d'invasion extraterrestres.

    Comment se fait-il qu'il y ait autant de documentaire à ce sujet en ce moment ?

    Bref, je flippe comme à l'époque où je regardais l'émission de Jacques Pradel sur TF1 et qu'ensuite, je peinais à m'endormir, seule, dans ma chambre.

    Hier soir, par exemple, le film que je voulais voir buguait. Résultat, j'en ai choisi un autre ... au hasard : Dark Skies ! Je ne connaissais absolument rien à l'histoire.

    Voilà donc une petite famille américaine ordinaire, habitant dans une jolie banlieue se retrouvant la proie de phénomènes inexpliqués ...

    Un p'tit malin s'amuse à leur voler toutes leurs photos de famille pendant la nuit s'en faire bouger un seul cadre, un autre construit une structure très étonnante avec des boîtes de conserve, des oiseaux viennent s'abattre sur la maison, le p'tit dernier parle la nuit et semble somnambule ... Flipette et ambiance angoissante.

    Avant, il y avait des films d'angoisses avec des fantômes, des esprits, des revenants, mais ça, c'était avant ! Maintenant, il y a des films d'angoisses avec les gris ... enfin, les extra-terrestres. Et si c'était la même chose finalement ? Enfin ... bref ...

    En regardant "Dark Skies", j'ai bien flippé ma race, mais j'ai fait semblant que "Mouahahah, comme c'est débile", n'empêche que dans mon lit, ça me travaillait cette histoire.

    Si vous avez envie de vous faire une petite peur à base de "Et si c'était vrai", Dark Skies est le film d'horreur qu'il vous faut ! Mais sachez qu'il n'y a pas de Happy End. 

    Par contre, j'ai bien aimé la comparaison entre humains et rats de laboratoire ... Et oui, nous ne serions que des rats de laboratoires, choisis au hasard, pour les expériences des gris.

    Une chose est certaine, pour ma part, j'en ai un peu marre des extra-terrestres et là, j'ai bien envie de comédie romantique !

  • 16 lunes ou Sublimes Créatures ...

    sublimes créatures, 16 lunes, 17 lunes

    Je ne me souviens plus quand j'ai commencé à lire le roman jeunesse "16 lunes", mais je pense que c'était il y a 2 ans ou 2 ans 1/2 ...

    J'en suis toujours au début.

    En le débutant, j'avais l'espoir de retrouver la passion que j'avais connu en dévorant les tomes de Twilight. Puis que l'histoire soit racontée par le héros, Ethan, plutôt que par une fille, je trouvais cela intéressant.

    Finalement, je n'ai pas réussi à avoir envie d'en savoir plus, je n'ai pas accroché au point de ne plus quitter le livre ... Il parait que j'aurai du continuer ma lecture pour réellement accrocher. Je n'ai pas été assez loin.

    Entre temps, le roman a été adapté au cinéma. Il a même eu le temps de sortir en blu-ray, DVD et VOD.

    Voilà comment j'ai découvert "Sublimes Créatures" en film plutôt que sur papier ...

    Durant les premières minutes, j'ai bien retrouvé les premières pages du livre, enfin, en partie, comme pour toute adaptation. Le reste ne fut que découverte !

    Malgré tout, même sur mon petit écran, l'histoire ne m'a que moyennement intéressée ... Entre Twilight et Harry Potter, mais bien en dessous tout de même ... quoique Twilight sur grand écran se passe parfois de commentaires :-/

    Mais c'est ainsi que j'ai enfin découvert que 16 lunes est une histoire de sorcellerie et de malédiction. Moi qui pensais que cela parlait de Loup garous ... je suis déçue.

    Si les acteurs étaient attachants ... mais même pas...

    Dans ma pile à lire, "17 lunes" attend et prend la poussière. J'hésite à l'ouvrir. Parce que tout de même, je suis curieuse ! La suite, j'aimerai la connaître.

     

     

  • J'ai vu Drive avec Ryan Gosling | Mon avis est mitigé


    Le problème quand on décide de regarder un film qui a été encensé par les critiques est qu'on attend énormément de lui et on ne lui laisse rien passer...
     
    Hier soir, nous avons regardé Drive. Un film de plus vu de la filmographie de Ryan Gosling.
     
    En fait, je n'avais même pas lu le synopsis. J'avais juste entendu dire que ce film valait le détour.
     
    Franchement, les 30 premières minutes, je n'ai pas compris où le film cherchait à nous embarquer... C'était juste Ryan Gosling étrange, énigmatique, toujours un sourire plaqué sur le visage, énervant.
    Ryan Gosling conduit des voitures, Ryan Gosling drague sa voisine juste d'un regard, Ryan Gosling ne parlant quasiment pas, Ryan Gosling allant à sa perte, pour une fille. Enfin pas vraiment lui. Son personnage. Comme une envie de le secouer.
     
    Tout ça juste par amour? Ou grain de folie ?

     
    Bref, Drive est un film où il est possible de s'endormir. On s'ennuie parfois. Pourtant on reste captivé, souhaitant absolument savoir comment tout cela va finir.
    Quand le générique de fin arrive, juste après qu'on ait cru à un bug du DVD, impossible d'avoir un avis tranché, de dire si on a aimé ou non le film, mais je crois que oui, j'ai aimé.
    La façon de filmer est tout de même époustouflante.
    Et une BO inoubliable avec Kavinsky.
     
     
     

    En tout cas, en voyant Ryan Gosling toujours un cure-dent à la bouche, j'ai eu l'impression de voir mon père quand il avait 30 ans.

    Vous voulez le synopsis ?
    En voici un rapide :
    Un cascadeur se métamorphose dès que la nuit tombe  : il devient pilote de voitures pour le compte de la mafia. La combine est bien rodée jusqu'au jour où l'un des casses tourne mal et l'entraîne dans une course-poursuite infernale. Pour sauver celle qu'il aime, il devra se venger de ceux qui l'ont trahi.

  • Just In Tim(e) (Berlake) ...

    time out, in time, justin timberlake, amanda seyfried

    Imaginez... Un monde où l'argent n'existe plus. La vieillesse n'existe plus non plus.

    Nous avons tous été génétiquement modifié pour que notre horloge biologique s'arrête à 25 ans, mais qu'une autre horloge prenne le relai au même moment.

    Imaginez un monde où vos parents ont le visage de leur 25 ans à vie. Une société entière de jeunes de 25 ans.

    Le jour de tes 25 ans, ton compteur se met en route. Tu démarres ta nouvelle vie avec 1 an au compteur. Mais avec cette année, tu vas devoir payer tes factures. 1 heures pour un café, 2 heures pour prendre le bus, 50 ans pour une voiture ...

    La nouvelle monnaie d'échange est le temps.

    Les personnes fortunées deviennent des immortels quand aux pauvres, ils courent sans cesse à la recherche de temps.

    Plus de temps et ton coeur cesse de battre où que tu sois, que tu ais vécu 26 ans ou 130 ans.

    Voilà un rêve que certains chérissent: accéder à l'immortalité sans jamais vieillir. Garder le visage de ses 25 ans indéfiniment.

    Cela n'est pas sans rappeler la légende des vampires...

    Dans ce monde, les riches et les pauvres ne se croisent pas. Chacun sa zone.

    Voici une vision plutôt stressante d'un monde où l'on court avec le temps et dans lequel on peut voir sa dernière heure arriver ...

    Ce scénario est celui de In Time ou Time Out.

    Time Out est un film avec Justin Timberlake et Amanda Seyfried qui a su nous tenir en haleine du début à la fin sans que l'on voit le temps filer ...

    Sortie Blu Ray et DVD le 4 avril 2012

  • Nouit Belle Nouit Sous le Ciel d'Italie ...

    Et si c'était vrai ?

    Si une charmante ... une charmante quoi d'ailleurs? Lady, la Belle chienne du dessin animé des studios Disney est-elle un cocker comme je l'ai toujours cru ou un cavalier King Charles ?

    D'après l'histoire du film, Lady est un cocker spaniel.

    Pourtant quand Disney utilise de vrais chiens pour refaire la scène mythique du plat de spaghettis, il me semble que la race de Lady soit cavalier King Charles [mais je ne suis pas experte en chien]

    Dans tous les cas, si un bâtard en pinçait pour une jolie chienne, ça pourrait donner cela ...

    Si comme moi vous préférez le dessin animé, sachez que La Belle et le Clochard est ressorti en DVD et Blu-Ray le 1er février dernier.

  • Haut Les Mains !

    patrick dempsey.jpg

    Peau de lapin, la maîtresse en maillot de bain !

    (Tiens, il faudrait peut-être que je l'apprenne à mes enfants celle-ci, pour que sa pérénité soit assurée ...)

    Vous avez tous les mains en l'air ?

    Je vous ai pris en flagrant délit de romantisme!

    Je ne vous apprends rien en vous disant que dans 5 jours, ce sera la fête des amoureux, La Saint Valentin.

    Si pour la Saint Valentin, vous êtes seule ou (mal) accompagnée et que vous rêvez d'une comédie romantique saupoudré de McDreamy et arrosé d'action pour contenter votre moitié, j'ai ce qu'il vous faut avec le film Hold Up$, sorti directement en DVD sans passer par la case cinéma, le 1er février dernier.

    Patrick Dempsey a laissé tomber sa princesse Gisèle de "Il était une fois", il n'est plus "Le témoin amoureux", il va seulement à la banque. Il devait avoir besoin de liquide ...

    Pas de bol, plusieurs braquages ont lieu dans cette même banque pendant qu'il y est. 

    Look de Bad Boy mal rasé pour Dr Mamour et look aguicheur pour Ashley Judd.

    Plutôt que de rester coincé à ne rien faire, Patrick Dempsey décide de mener l'enquête pour découvrir ce qui se cache derrière cette troublante coïncidence et forme un duo étrange avec Ashley Judd, la guichetière dont il est totalement sous le charme.

    Pas besoin d'être un génie pour comprendre ce film, mais l'humour est au rendez-vous.

    On passe une agréable soirée en le regardant (le film, pas McDreamy, quoique...) et jusqu'au bout des rebondissements de situations nous tiennent en haleine.

    Ce film, bien que l'oeuvre des scénaristes de Very Bad Trip, n'est pas du même accabit. Il ne faut pas trop en demander. On se régale tout de même avec des personnages atypiques comme "Lardon et Petit pois" ou  même avec Tripp.

    Idéal pour une soirée sans prise de tête.

    Regardez un peu le bad boy entrant à la banque ...