Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bucherons de l'impossible

  • Impossible n'est pas Bûcheron!

     

    bucheron de l'impossible

     

    Après "Le convoi de l'extrême", après "Les déménageurs de l'extrême", voilà que nous avons succombé aux "Bûcherons de l'impossible"!

    Ca change, il n'y a pas extrême dans l'intitulé de l'émission... Maintenant c'est juste impossible!

    Tout ça pourquoi? Parce que mon homme ne voulait pas regarder "Top Chef" qui aurait tout aussi bien pu s'intituler "Les chefs de l'extrême", non ?

    Hier soir, j'ai donc regardé du bûcherons canadiens grimper aux arbres ... et pas n'importe quels arbres ! Des arbres de 48 m de haut dont ils devaient couper les têtes.

    Ce que j'aime dans ce genre d'émissions, c'est le suspens qu'ils arrivent à créer... à partir de rien.

    Le vent qui se lève légérement, la neige qui a peut-être glacé le tronc des arbres, le bûcheron qui préfère ne pas venir travailler parce qu'il doit aider sa femme et un ami à refaire sa toiture et le must : La femme du patron qui appelle parce qu'elle est en panne et que personne ne peut récupérer leur fille à la sortie de l'école... pile au moment où il est sur un gros gros devis et qu'ils ne sont que 3 pour couper 20 arbres en 8 heures.

    Mais je vous rassure, ils ont réussi!

    Et le soir, ils ont fait une super soirée pour les 30 ans de la femme du patron où ils se sont tous dit des "Je t'aime" à gogo!

    C'est ça aussi que j'aime chez les américains, même si là, en l'occurence, ce sont des canadiens : C'est qu'ils se font des big hug familiaux en se disant des "je t'aime". Puis quand ils ont des invités, ils ouvrent la porte en famille en  hurlant "HellOoooooo!". Un truc qui accueille bien. Bien loin du "Mouais, salut... allez, vous pouvez entrer" qu'on sert à nos invités.

    Enfin, je n'ai pas appris à cuisiner en regardant des bûcherons canadiens mais j'ai appris à quel point ils sont capables de faire passer leur famille avant le boulot! D'ailleurs à les entendre parler, ils préféreraient largement voir grandir leurs enfants auprès de leurs épouses plutôt que de grimper dans les arbres, mais ...

    "Pourquoi papa doit grimper dans les arbres ???"

    "Pour pouvoir acheter du bacon!"

    "Et oui, sinon tu n'aurais pas de bacon au déjeuner!"

     

    Le pire, c'est que je reste scotchée devant ce genre de programme ...