Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

claude

  • Le Point Koh Lanta ...

     

    koh-lanta-vietnam-2010.jpg

     

    Je ne me souviens pas avoir si peu accroché à un koh lanta depuis que ça existe...

    J'ai beau regardé chaque semaine, je ne m'accroche à aucun participant. Mais je pense que c'est parce que les équipes ont d'abord été unisexe, filles contre garçons, pour passer à du mixte puis à la réunification et au final, on ne sait plus qui est jaune ou rouge et un certain sentiment d'injustice s'est instauré.

    Je regarde mais sans conviction, sans espérer que l'un d'entre eux gagne, sans savoir qui est réellement le plus fort... J'ai trouvé la plupart des filles assez antipathiques dès le début.

    Hier, Valentin a été contraint d'abandonner l'aventure pour cause de brûlure profonde au doigt, permettant ainsi à Aurélie de revenir.

    Durant l'épreuve d'immunité, la suissesse a chargé Aurélie de sacs supplémentaires alors que des hommes restaient moins chargés. Bizarre comme attitude... Dire après qu'elle a fait cela en toute innocence, juste parce que Aurélie avait l'air en forme, j'ai du mal à y croire.

    Heureusement pour Aurélie, Claude a réussi à liguer la plupart des aventuriers contre Abdellah... Il est fort ce Claude, aussi bien pour les épreuves que pour manipuler les esprits... pourtant, il n'a pas l'air vil ...

    Abdellah est donc sorti, même si certains auraient bien aimé éliminé Claude, s'il n'avait pas eu l'immunité.

    Il y a une chose qui chaque saison m'étonne dans Koh Lanta, c'est l'épreuve de confort de la boue... Chargés de boue, les maillots de bain sont lourds et finissent pas se détendre, par glisser, surtout que les aventuriers ont généralement perdu du poids. Et les caméras se permettent de faire de gros plans sur les fesses et l'entre-jambes des concurrentes... sans parler des soutiens-gorges qui laissent pratiquement tout voir. Heureusement que la boue est là pour camoufler.