Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

drive

  • J'ai vu Drive avec Ryan Gosling | Mon avis est mitigé


    Le problème quand on décide de regarder un film qui a été encensé par les critiques est qu'on attend énormément de lui et on ne lui laisse rien passer...
     
    Hier soir, nous avons regardé Drive. Un film de plus vu de la filmographie de Ryan Gosling.
     
    En fait, je n'avais même pas lu le synopsis. J'avais juste entendu dire que ce film valait le détour.
     
    Franchement, les 30 premières minutes, je n'ai pas compris où le film cherchait à nous embarquer... C'était juste Ryan Gosling étrange, énigmatique, toujours un sourire plaqué sur le visage, énervant.
    Ryan Gosling conduit des voitures, Ryan Gosling drague sa voisine juste d'un regard, Ryan Gosling ne parlant quasiment pas, Ryan Gosling allant à sa perte, pour une fille. Enfin pas vraiment lui. Son personnage. Comme une envie de le secouer.
     
    Tout ça juste par amour? Ou grain de folie ?

     
    Bref, Drive est un film où il est possible de s'endormir. On s'ennuie parfois. Pourtant on reste captivé, souhaitant absolument savoir comment tout cela va finir.
    Quand le générique de fin arrive, juste après qu'on ait cru à un bug du DVD, impossible d'avoir un avis tranché, de dire si on a aimé ou non le film, mais je crois que oui, j'ai aimé.
    La façon de filmer est tout de même époustouflante.
    Et une BO inoubliable avec Kavinsky.
     
     
     

    En tout cas, en voyant Ryan Gosling toujours un cure-dent à la bouche, j'ai eu l'impression de voir mon père quand il avait 30 ans.

    Vous voulez le synopsis ?
    En voici un rapide :
    Un cascadeur se métamorphose dès que la nuit tombe  : il devient pilote de voitures pour le compte de la mafia. La combine est bien rodée jusqu'au jour où l'un des casses tourne mal et l'entraîne dans une course-poursuite infernale. Pour sauver celle qu'il aime, il devra se venger de ceux qui l'ont trahi.