Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gore

  • Amis du Gore, Bonjour!

    destination-finale-4.jpg

    C'est par une nuit venteuse et de pluie battante sur les vitres que j'ai regardé « Destination finale 4 » dans le noir, avec pour seule lumière, celle de mon écran.

    Bon « Destination finale », ça ne fait pas peur, ça fait juste un peu réfléchir ... même si de toute façon, je doute que j'essaie un jour de déjouer la mort et son dessein. C'est le mektoub épicétou !


    Bref, « Destination Final », the first, j'avais trouvé ça pas mal comme concept, mais je pense que 1 seul, ça suffisait. Même chose pour « L'effet papillon ». Enfin, je les ai quand même tous regardé. Je sais, je suis folle...


    Même sans mes lunettes 3D pour rendre la chose encore plus réelle, j'avais envie de découvrir ce que réservait le 4ème volet.

    Mouais...

    Ah, pas de doutes, les effets 3D, même sans lunette, on les voit gros comme une maison !

    Mais qu'est ce qu'ils sont laids !


    J'ai beaucoup aimé la scène où la petite copine du « visionnaire » reste planté 10 minutes devant la télé en petite culotte... très utile cette scène et la tenue pour le scénario. Ahem ...


    Sinon, que dire... Si vous aimez le gore dans toute sa puissance, ce film est pour vous. Il n'y a que ça. De la chair qui vole en éclat dans tous les sens.

    Et au final, juste se rendre compte, qu'il est impossible de déjouer les tours de la mort. Elle a tout prévenu depuis le début. Et si tout devait se passer comme ça !? C'est ce que je me suis dit aussi en regardant « Déjà vu » dimanche soir sur TF1. Et en regardant « FlashForward » aussi ... Mince alors ! Ils ont tous les mêmes ficelles dans les films / séries ...


    Donc, « Destination Finale 4 », c'est bof ... et la mort a vraiment des plans bizarres. Des chaînes de dominos qui s'effondrent de manière abracadabrantesque .